Accéder au contenu principal
Migrants

Google vient en aide aux migrants avec «Crisis Info Hub»

Google a mis en place une plateforme en ligne d'aide aux réfugiés, « Crisis Info Hub ».
Google a mis en place une plateforme en ligne d'aide aux réfugiés, « Crisis Info Hub ».

Google a lancé une application sur smartphone destinée aux réfugiés traversant la Méditerranée. Crisis Info Hub permet aux exilés, dès leur arrivée en Grèce, de trouver rapidement de l’aide grâce à leur mobile.

Publicité

Depuis plusieurs années, les géants du web développent des outils de mobilisation pour les internautes ou des services en ligne pour aider directement les sinistrés. Facebook a lancé un système de « contrôle d'absence de danger » pour que les utilisateurs du réseau social sur les lieux d’une catastrophe naturelle puissent indiquer à leurs proches s'ils sont en sécurité ou non. Twitter, après le tsunami du Japon en 2011, a mis en place un dispositif d’alerte équivalent, à base de mots clefs réservés aux urgences. Lors du séisme qui a dévasté Haïti, Google a développé la plateforme web Person Finder, qui permet de rechercher une personne disparue ou de compléter une fiche récapitulative la concernant. Aujourd’hui, la firme américaine lance l’application pour mobile Crisis Info Hub, destinée aux réfugiés qui affrontent, au péril de leur vie, la traversée de la Méditerranée pour rejoindre la Grèce.

Des informations locales en ligne

Visuellement très épuré, le site a été optimisé pour une utilisation sur smartphone. Il affiche ses informations sur un fond noir afin de préserver au maximum la batterie des appareils. Le dispositif délivre aux réfugiés des renseignements précieux sur les îles de Kos et Lesbos. Il détaille les procédures d'enregistrement auprès des organisations locales, indique les endroits où se loger ainsi que les transports et les hôpitaux se trouvant à proximité. Crisis Info Hub se décline en cinq langues : l'anglais, le grec, l'arabe ainsi que le farsi et le pachto qui sont parlés en Afghanistan.

Plus de connectivité sur les routes empruntées par les réfugiés

D’autres emplacements seront ajoutés prochainement sur cette plateforme en ligne, a annoncé Google sur son blog officiel. Ce programme qui a été développé dans le cadre d’un projet global, est soutenu par l’association NetHope. L’ONG offre déjà des solutions de connectivité dans les camps de réfugiés en Jordanie ou installe, le long des chemins empruntés par les migrants, des antennes relais pour mobile et des bornes de recharge pour leurs smartphones.

Les internautes sollicités pour contribuer à améliorer les traductions

Par ailleurs, Google, qui apporte son expertise technologique au projet, lance aujourd’hui un appel aux internautes de bonne volonté, pratiquants les langues parlées par les réfugiés ou celles des pays qu’ils traversent, notamment de l’allemand vers l’arabe et inversement, afin d’améliorer son système de traduction automatique par mobile. L’entreprise américaine, en collaboration avec les ONG, espère ainsi développer un portail complet d'information qui indiquera, en temps réel, des itinéraires sécurisés, directement sur les smartphones des exilés.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.