Accéder au contenu principal

Iran: la peine de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah à 5 ans de prison confirmée en appel (justice)

Publicité

La justice iranienne a confirmé en appel la condamnation de l'anthropologue franco-iranienne Fariba Adelkhah pour «collusion en vue d'attenter à la sûreté nationale», a annoncé ce mardi 30 juin un porte-parole de l'Autorité judiciaire. Mme Adelkhah «a fait appel de sa condamnation initiale» et la cour d'appel a confirmé la peine de cinq ans qu'elle devra purger en comptant la période de détention depuis son arrestation en juin 2019, a indiqué Gholamhossein Esmaïli, cité par l'agence de presse Isna.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.