Accéder au contenu principal

La France renonce à ratifier «en l'état» l'accord d'extradition avec Hong Kong (officiel)

Publicité

La France renonce à ratifier l'accord d'extradition avec Hong Kong en raison de l'imposition par la Chine d'une loi de sécurité controversée dans l'ancienne colonie britannique, a annoncé lundi la diplomatie française. «À la lumière des derniers développements, la France ne procédera pas en l'état à la ratification de l'accord d'extradition signé le 4 mai 2017 entre la France et la région administrative spéciale de Hong Kong», a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.