Accéder au contenu principal
Note de lecture

Une révolte à Cayenne

Un épisode méconnu de l’histoire des tirailleurs, celui de la révolte des tirailleurs sénégalais à Cayenne en 1946, témoigne des difficultés de contact, parfois, avec les populations.

Publicité

 

L’événement est peu connu. Il a pourtant traumatisé toute une ville. Les 24 et 25 février 1946, une centaine de tirailleurs sénégalais ont semé la terreur dans la capitale guyanaise, faisant sept morts et des dizaines de blessés. Dans La révolte des tirailleurs sénégalais, Rodolphe Alexandre raconte cette traversée sanglante et rappelle l’histoire des tirailleurs de Cayenne.

Le 25 septembre 1928, une compagnie de 137 tirailleurs débarque en Guyane pour renforcer les effectifs de la gendarmerie locale. Les tâches policières qu’ils remplissent ne les rendent pas populaires et ils deviennent rapidement des sujets de moqueries de la part des Créoles guyanais.

Loin de leurs attaches, méprisés par une population qui les considère comme des êtres inférieurs, les tirailleurs sont régulièrement impliqués dans des bagarres. Le 24 février 1946, une altercation dégénère en un déchaînement de violence. Armés de machettes et d’armes à feu, les tirailleurs se répandent dans la ville et s’attaquent aux Créoles. Les habitants se calfeutrent, certains s’organisent en groupes de défense mais l’administration coloniale reste inerte. A tel point qu’on l’accuse de complicité.

Si l’ouvrage de Rodolphe Alexandre rapporte en détails le déroulement de ces deux journées tragiques, il n’explique pas la raison de ce massacre. Révolte spontanée ou machination inavouable ? Des éléments de réponse sont avancés grâce aux documents administratifs et à des témoignages mais aucune conclusion n’est véritablement tirée. Une impression d’inachevé que l’auteur justifie dès les premières pages par l’impossibilité de consulter les documents militaires, toujours classés confidentiels.


La révolte des tirailleurs sénégalais, par Rodolphe Alexandre, L'harmattan, 2003.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.