Tirailleurs sénégalais

"Méthode d’enseignement du français tel que le parlent les Sénégalais"

Texte par : RFI Suivre
2 mn

Publicité

Morceaux choisis :

9e leçon : le fusil à chargeur, démontage
Quand tirailleur y en a démonter fusil,
Y en a prendre tournevis,
Y en a dévisser vis d'assemblage,
Y en a enlever tête mobile,
Y en a dévisser ensuite mécanisme à chargeur,
Y en a moyen enlever mécanisme comme ça,
Y en a enlever après bretelle fusil
Y en a enlever l'embouchoir,
Y en a sortir grenadière.

36e leçon : feu à volonté
Tirailleur y en a garde à vous, arme au pied,
Quand y a faire feu à volonté,
Chef y a commander : "Feu à volonté".
Tout le monde y en a présenter l'arme,
Y en a charger fusil,
Ensuite chef y en a donner hausse et objectif.
Quand chef y en a dire : "commencez le feu",
Tirailleur y en a commencé tir.
Y en a tirer cartouches comme y en a vouloir.
Jusqu'à chef y en a dire : "Cessez le feu".

100e leçon : conclusion
Beaucoup tirailleurs y en a gagner citations,
Beaucoup y en a gagner Croix de guerre
Mais y en a pas moyen écrire tout ici
Parce que y en a beaucoup trop.
Français beaucoup aussi y en a gagner.
Français et Sénégal y en a bons soldats
Y en a maintenant même chose frères,
Y en a faire bataillon ensemble,
Y en a blesser ensemble,
Y en a quelquefois mourir ensemble.
Sang sénégalais y en a uni à sang français souvent.
Aussi France y en a oublier jamais ça.
Après victoire France y en a content aider Sénégal,
Pour que tous Sénégal y en a être heureux.

                                                    Librairie militaire L. Fournier, 1918.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail