Le cinéaste marocain Nabil Ayouch en un mot, un geste et un silence

Le cinéaste marocain Nabil Ayouch, réalisateur de « Haut et fort » au Festival de Cannes 2021.
Le cinéaste marocain Nabil Ayouch, réalisateur de « Haut et fort » au Festival de Cannes 2021. © Siegfried Forster / RFI

Là où d’autres construisent un décor de cinéma en studio, Nabil Ayouch construit un centre culturel à Casablanca qui accouche d’un film. En 2014, il a créé le centre culturel « Les Étoiles » dans le bidonville de Sidi Moumen. En 2021, « Haut et fort » est en lice pour la Palme d’or au Festival de Cannes 2021 et fait écho au parcours personnel et à l’engagement social du cinéaste marocain. En un mot, un geste et un silence, il nous explique les racines de son art.