Le chorégraphe espagnol Marcos Morau en un mot, un geste et un silence

Marcos Morau, chorégraphe de « Sonoma », en un mot, un geste et un silence.
Marcos Morau, chorégraphe de « Sonoma », en un mot, un geste et un silence. © Siegfried Forster / RFI

« Si je n'ai pas de besoin, je ne peux pas créer. » À 39 ans, l’Espagnol Marcos Morau figure parmi les chorégraphes phares de son pays et de la scène européenne. À l’occasion de la première de sa pièce « Sonoma », présentée dans la cour d’honneur du Palais des papes au Festival d’Avignon 2021, il nous révèle en un mot, un geste et un silence son approche artistique et l’origine de sa créativité.