Accéder au contenu principal
RDC

RDC: une attaque contre la Monusco «préparée et organisée», selon l'ONU

Toujours beaucoup de questions après l’attaque qui a coûté la vie à 15 casques bleus tanzaniens et blessé une cinquantaine d’autres. Les Nations unies ont commencé leur enquête, essayant notamment d’interroger les survivants pour comprendre qui est responsable de ce qui est aujourd’hui considéré comme un crime de guerre. Même si l’armée congolaise et la Monusco parlent déjà de présumés ADF, ce groupe rebelle islamiste ougandais qui sévit depuis plus de 20 ans dans la région. L’attaque aura commencé aux environs de 17h30 et ce se serait prolongé plusieurs heures, sans que le quartier général de la Monusco ne puisse contacter les troupes tanzaniennes sur le terrain. Mais cette attaque apparait de plus en plus comme une attaque bien planifiée de la part d’un groupe lourdement armé. Écoutez ce qu’en dit le secrétaire général adjoint en charge des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.