Accéder au contenu principal
Inde

Inde : 30 janvier 1948, l'assassinat de Gandhi, apôtre de la non-violence

Le 30 janvier 1948, Ghandi, surnommé le Mahatma («la grande âme »), qui a prôné toute sa vie la non-violence et la paix, succombe paradoxalement dans la violence, sous les balles d'un extrémiste hindou, Nathuram Godse. Retour en images et en archives sonores sur les raisons de l'assassinat de Gandhi, guide spirituel et père de l'indépendance de l'Inde.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.