Accéder au contenu principal
INTERNET

Afrique : le rapport alarmant d’Internet Sans Frontières sur les violations des droits de l’homme

L'association Internet Sans Frontières a publié le jeudi 1er février à Paris, un rapport qui dénonce des conditions générales d’utilisation et des politiques de confidentialité de la Sonatel, détenu à 40% par Orange au Sénégal et de Safaricom au Kenya qui ne protègent pas suffisamment la liberté d’expression et la vie privée des utilisateurs. Entretien avec Julie Owono, directrice exécutive de ce réseau d'ONG.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.