Перейти к основному контенту

Французский как в романе 25-27

"Tous les matins du monde" avec Gérard et Guillaume Depardieu, et Jean-Pierre Marielle (1991)
"Tous les matins du monde" avec Gérard et Guillaume Depardieu, et Jean-Pierre Marielle (1991) IMDb
RFI
31 мин

Курс «Tout un roman» (целый, настоящий роман) познакомит вас с особенностями французского языка на примере литературных произведений. В первой части каждого урока – биография автора и история произведения. Во второй части на примере отрывка из этого произведения вы узнаете некоторые правила словоупотребления, грамматики и синтаксиса. Курс основан на памятниках литературной классики Франции и современной франкоязычной литературе.

Реклама

«ФРАНЦУЗСКИЙ КАК В РОМАНЕ» УРОК 25 / LECON 25

Урок 25 Часть 1 TR

Паскаль Киньяр (Pascal Quignard, 1948) — французский писатель, эссеист и музыкант. Лауреат Гонкуровской премии (prix Goncourt, 2002). Виолончелист Киньяр был основателем Фестиваля оперы и театра барокко в Версале (Festival d'opéra et de théâtre baroques de Versailles). Его короткий роман «Все утра мира» (Tous les matins du monde) лег в основу сценария знаменитого фильма Алена Корно. «Салон в Вюртемберге», или «Вюртембергский салон» (Le Salon du Wurtemberg, 1986)

Диалог:

- Florent a conçu pour vous pendant des années une amertume que vous n'imaginez pas. Une haine, une rage, une envie de vous écraser qui ont nourri sa carrière. Une jalousie pleine de douleur à chacun de vos succès. Et puis, c’est effondré.
- Comment l’entendez-vous ?
- Je ne le connaissais pas. Il a suivi une analyse dont je ne sais au juste si elle l’a apaisé ou si elle a accru son silence et son désarroi. Mais il s’est transformé.
- Oui. Il s’est transformé.
- Il a mis quatre ans à ce décider à m’épouser. Et quand je l’ai eu épousé, il a cessé de parler de vous.
- Il a cessé de parler de moi ?
- Mais sa vie y demeurait infectée.
- C’est très délicat de le dire de la sorte.
- Comprenez-moi : il n’a cessé de se réfugier dans le travail. Il continue de s’étourdir, de s’ébêter de travail. Mais le travail l’ennuie de plus en plus.
- Il faut travailler d’avantage.
- L’autre jour, en voyant que vous étiez un homme comme les autres…
- Il est merveilleux s’il a pu imaginer qu’il en allait autrement… ça, c’est un ami !
- Cela lui a fait un bien énorme.
- Oui ? Moi aussi, pour être franc. Franchement, Mène ( ?), qu’attendez-vous de moi ?
- Rien.

«ФРАНЦУЗСКИЙ КАК В РОМАНЕ» УРОК 26 / LECON 26

Урок 26 Часть 1 TR

Кретьен де Труа, Кретьен из Труа (Chrétien de Troyes, ок. 1135 - ок. 1185) — выдающийся средневековый французский мастер куртуазного романа. Рыцарский роман «Персеваль, или Повесть о Граале» (Perceval, le Conte du Graal).

Диалог:

- Ainsi, tu es chevalier. Qu’est-ce donc un chevalier ? Si tu n’es pas Dieu en personne, tu es assurément un de ses anges.
- Ni Dieu, ni ange, mais simplement un homme revêtu de la chevalerie.
- Alors, dis-moi encore, homme-chevalier, se long épieu que tu tiens à la main, à quoi sert-il ? Mais tout d’abord, comment le nomme-t-on ?
- On l’appelle lance.
- Veux-tu dire que tu le lances loin ? Comme je le fais de mon javelot ?
- Non, certes. Car le chevalier ne saurait frapper son ennemi que de près. C’est à cela que sert la lance.
- A tout prendre, mes javelots sont donc préférables à cet épieu ferré car il me permet d’atteindre ma proie d’aussi loi que je l’aperçois. Ton corps est recouvert de petits anneaux de fer. Comment cette peau luisante t’est-elle venue ? Est-ce de naissance ?
- Ces anneaux emmêlés s’appellent des mailles. Ils forment comme un tissu d’acier qui me met à l’abri des coups.
- Fasse Dieu que jamais ni biche, ni serf n’en portent de semblable. Comment les atteindrais-je ? Et ce chapeau de fer ?
- Cette coiffure d’acier est un heaume issant ma tête à la manière d’une tour fortifiée afin de la protéger.

«ФРАНЦУЗСКИЙ КАК В РОМАНЕ» УРОК 27 / LECON 27

Урок 27 Часть 1 TR

Жан де Лафонтен (Jean de La Fontaine, 1621-1695) – французский поэт и баснописец, драматург. Басня «Волк и ягненок» (Le Loup et l’Agneau).

Диалог:

- Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Tu seras châtié de ta témérité.

- Sire, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.

- Tu la troubles,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.

- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
je tette encor ma mère.

- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.

- Je n'en ai point.
- C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge.

РассылкаПолучайте новости в реальном времени с помощью уведомлений RFI

Скачайте приложение RFI и следите за международными новостями

Страница не найдена

Запрошенный вами контент более не доступен или не существует.