Accéder au contenu principal
Invité France

Fonte des glaciers: «Avec +3°C d’ici 2100, la Mer de Glace va être réduite de 80%»

Audio 06:40
Le président français Emmanuel Macron face au glacier de la Mer de glace, le 13 février 2020.
Le président français Emmanuel Macron face au glacier de la Mer de glace, le 13 février 2020. Ludovic Marin/Pool via REUTERS

Après une visite de la Mer de Glace, l'un des glaciers du Mont-Blanc, en fonte accélérée, Emmanuel Macron a dressé le bilan de ses actions en faveur de l'environnement, dans un discours destiné à marquer le virage vert du quinquennat. Le plus long glacier français, qui sillonne la montagne sur près de 7 km de longueur, a perdu plus de 120 mètres d'épaisseur en un siècle et reculé d'environ 2 kilomètres depuis 1850. Outre le réchauffement climatique, le massif est menacé par la sur-fréquentation et les incivilités de certains visiteurs. Les explications de Christian Vincent, glaciologue à l'Institut des géosciences de l'environnement (IGE) de Grenoble.

Publicité

« Il y a d’autres conséquences qui pourraient être plus graves : la diminution des glaciers change le régime hydrologique, le débit des rivières. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.