Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Julie Douard dit qu'Augustin Mal n'est pas un assassin mais alors, qui est-il ?

Audio 48:30
Photographie portrait de l'écrivaine Julie Douard.
Photographie portrait de l'écrivaine Julie Douard. © Hélène Bamberger/P.O.L

Le quatrième roman de Julie Douard vient de paraître aux éditions POL. Son titre « Augustin Mal n'est pas un assassin » surprend, intrigue, captive. Qui est cet homme qui brosse lui-même son propre portrait ?

Publicité

C’est un roman en forme de monologue écrit à la première personne. On est dans la tête du personnage, dans ses pensées, ses rêves, ses fantasmes, ses emportements, ses justifications. C’est lui qui nous raconte les rencontres qu’il fait, les mots qu’il prononce, les actes qu’il commet. Et c’est à travers ses mots à lui, les mots du narrateur, que le lecteur découvre un personnage effrayant, un homme sans empathie, mais qui peut aussi se révéler touchant tant on sent bien qu’il souffre. Celle qui tient la plume, c’est Julie Douard, professeure de philosophie à Bayeux, mais qui ne fait pas pour autant tapisserie chez cet éditeur à part qu’est POL. Il y avait déjà eu Après l’enfance en 2010, Usage communal du corps féminin en 2014, La chair des vivants en 2018.

 

Un poème qui n’est pas le nôtre, c’est le titre de cette exposition rétrospective consacrée à l’oeuvre de l’artiste sud-africain, William Kentridge. Un artiste au multiple talents et qui a démontré son savoir-faire sur tous les supports artistiques. Notre reporter Kpénahi Traoré s’est rendue au Lam, le musée d’art moderne et d’art brut à Villeneuve d’Ascq, dans les Hauts-de-France. Une exposition à découvrir jusqu’au 5 juillet 2020 !

 

Et au menu du café gourmand :

- Grégoire Sauvage s'est rendu à l'ouverture de La Fab d'Agnès B dans le 13e arrondissement de Paris.

- Marjorie Bertin était au théâtre pour voir la pièce Massacre de Lluïsa Cunillé au Studio Théâtre de la Comédie française à Paris.

- Fanny Bleichner a ri à La Scala de Paris avec Jos Houben et sa Conférence du Rire.

- Amélie Beaucour a vu l'exposition Poupées, jeux de dupes ? à la Maison des cultures du monde de Vitré, en Bretagne.

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.