Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Éthiopie [1/2]: à Dire Dawa, l'université en tension

Audio 02:20
La ville de Dire Dawa en Éthiopie (image d'illustration).
La ville de Dire Dawa en Éthiopie (image d'illustration). Soman/Wikimedia creatives commons

En Éthiopie, les universités publiques sont sous tension. Près de la moitié des 45 que compte le pays ont été touchées par des violences. Des violences meurtrières puisque 12 étudiants au moins sont décédés depuis début novembre 2019. Tout a commencé sur le campus de Weldiya, en région Amhara, dans le Nord. Deux étudiants oromos sont tués après une dispute autour d'un match de foot diffusé à la télé. Dans les universités de la région Oromiyaa, des protestations ont lieu et les étudiants non-oromos se sentent à leur tour menacés. Dans ce climat, 35 000 élèves fuient leur campus pour rentrer dans leur région d'origine. C'est le cas à l'université de la grande ville de Dire Dawa où les cours reprennent toutefois progressivement depuis fin janvier.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.