Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

En Iran, c’est un échec: «le régime n’a pas pu mobiliser au-delà de sa clientèle»

Audio 07:57
Une opération de dépouillement à Téhéran le 22 février 2020.
Une opération de dépouillement à Téhéran le 22 février 2020. Nazanin Tabatabaee/ WANA (West Asia News Agency)/Nazanin Tabatab

Les résultats des élections législatives du vendredi 21 février ont été rendus publics ce dimanche. Ils confirment la très nette victoire des conservateurs qui obtiennent 200 sièges, alors que les modérés n’en obtiennent que 20, les autres sièges revenant aux indépendants et nécessitant un 2e tour. Clément Therme, chercheur post-doctorant pour le programme « savoirs nucléaires » du CERI Sciences-Po Paris et directeur de l’ouvrage collectif «l’Iran et ses rivaux et nation et révolution» aux éditions Passé composé, est notre invité. Ces résultats confirment les prévisions, mais quelle est la signification politique de cette faible mobilisation ?

Publicité
Clément Therme, chercheur post-doctorant au CERI Sciences-Po Paris.
Clément Therme, chercheur post-doctorant au CERI Sciences-Po Paris. sciencespo.fr/ceri/fr

Clément Therme est chercheur post-doctorant pour le programme « savoirs nucléaires » du CERI Sciences-Po Paris.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.