Accéder au contenu principal
Décryptage

Syrie, Irak, Libye: pourquoi la Turquie multiplie les démonstrations de force ?

Audio 19:30
Le président turc Recep Tayyip Erdogan (photo d'illustration).
Le président turc Recep Tayyip Erdogan (photo d'illustration). REUTERS/Bernadett Szabo

Il y a d'abord cette opération lancée, cette semaine, dans le nord de l'Irak où l'armée turque vise les forces du PKK. Et puis quelques jours plus tôt, un incident en Méditerranée où un navire français s'est retrouvé dans la ligne de mire des frégates d'Ankara.

Publicité

Deux épisodes qui illustrent l'hyperactivité militaire d'une Turquie qui multiplie les démonstrations de force. Au point que l'OTAN, réunie mercredi 17 juin 2020 à Bruxelles, ne soit contrainte de jouer les arbitres. Quelle partition, justement, Recepp Tayyip Erdogan fait-il jouer à son pays ? Quels intérêts servent cet interventionnisme en Syrie, en Irak et en Libye, notamment à l'origine de tensions avec Paris.

Nos Invités :
- Nora Seni, professeure à l’Institut français de géopolitique de l’Université Paris 8 et ancienne directrice de l’Institut français d’études anatoliennes à Istanbul
- Dorothée Schmid, responsable du programme Moyen Orient et Turquie à l’Institut français des relations internationales (IFRI).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.