Accéder au contenu principal
Décryptage

Coronavirus en Chine: faut-il craindre un nouveau SRAS?

Audio 19:30
Le nouveau coronavirus se transmet par voie respiratoire, et a déjà provoqué 17 morts.
Le nouveau coronavirus se transmet par voie respiratoire, et a déjà provoqué 17 morts. AFP/Noël Celis

C’est un virus qui inquiète. Moins par son bilan, certes en constante progression, que par le souvenir qu’il convoque.

Publicité

Le nouveau coronavirus, apparu le mois dernier au centre de la Chine, a déjà fait 17 morts et contaminé plus de 400 personnes. Il rappelle un autre épisode, celui du SRAS - le Syndrome respiratoire aigu sévère. C’était en 2003 ; l’épidémie, partie du Guangdong, s’était propagée dans une trentaine de pays, infectant près de 10 000 personnes. Avec un nouveau virus proche à 80% du SRAS, la crainte d’une nouvelle pandémie est donc réelle - notamment pour l’OMS, alertée par des cas déclarés hors des frontières chinoises, et qui pourrait décréter une « urgence internationale »

Invité :
- Professeur Arnaud Fontanet, directeur du Département de Santé globale à l’Institut Pasteur.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.