Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Elections en Allemagne: «On voit une incapacité de la direction de la CDU à tenir le parti»

Audio 07:35
Le libéral Thomas Kemmerich (g.) est félicité par le leader régional du parti d’extrême droite Björn Höcke, le 5 février 2020.
Le libéral Thomas Kemmerich (g.) est félicité par le leader régional du parti d’extrême droite Björn Höcke, le 5 février 2020. Jens Schlueter / AFP

Angela Merkel et son parti conservateur, la CDU, se retrouvent dans la tourmente après l'alliance inédite décidée par certains de leurs élus régionaux de Thuringe avec l'extrême droite allemande. Le candidat du parti libéral FDP Thomas Kemmerich, élu grâce aux voix de l'AfD et de la CDU, a annoncé sa démission et son intention de provoquer des élections anticipées, sans pour autant que cette démission ne mette fin à une tempête qui devrait laisser des traces profondes dans le paysage politique allemand. L’analyse de Patrick Moreau, chercheur au CNRS et à l’Université de Strasbourg. 

Publicité

« A l’ouest, vous avez un AfD [l'extrême droite allemande, ndlr] relativement faible, de 7% à 10%, mais à l’est, c’est devenu une force politique incontournable. »

Patrick Moreau vient de publier une note pour la Fondapol intitulée« Saxe et Brandebourg : percée de l’AfD aux élections régionales du 1er septembre 2019 ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.