7 milliards de voisins

7 milliards de voisins, l'école à la radio

Audio 48:30
Graphisme
Graphisme iStock/Studio Graphique France Médias Monde

L’émission quotidienne de société se transforme pour répondre aux attentes des auditeurs, face aux conséquences de la pandémie de Coronavirus.Nous sommes plus de 3 milliards de personnes obligées de rester à la maison et des millions d’enfants sont désormais déscolarisés. 

Publicité

Émission réalisée en direct chaque jour, avec une équipe en confinement et en studio : Cécile Lavolot, Delphine de Dianous, Romain Dubrac, Hugo Violas, Emmanuelle Bastide.

 

Première partie : langage, lecture, écriture

En première partie, la classe de Marie-Christine Aubin, enseignante pendant 30 ans en école primaire.

Aujourd’hui : leçon et exercices : bien différencier la lettre et les sons du «S», une des lettres les utilisées dans la langue française.

 

Deuxième partie : une histoire racontée par Éloïse Auria, comédienne

Aujoud'hui, vous pourrez entendre «Un petit garçon au village» - une histoire de Dozilet Kpolo dans la Collection Planète J’aime lire - Bayard Afrique.

 

Troisième partie : la chronique de Joëlle Alarcon, psychopédagogue

Confiné.es et organisé.es, les 10 conseils pour faire travailler efficacement vos enfants avec un planning.

Un planning efficace est provisoire et co-construit en famille car modifiable à l’issue de la première semaine.

On le construit sur une feuille au format paysage, du lundi au vendredi (on travaille aussi le mercredi !) et on fait apparaître les cases MATIN et APRÈS-MIDI
On y place tous les éléments déjà prévus : courses, heures des repas, séance de sport à domicile…etc.

Heure de réveil du lundi au vendredi : au plus tard 9h00 pour démarrer les apprentissages à 10h00.

Sur une feuille à part, on note toutes les matières à travailler, puis on les surligne chacune d’une couleur différente. Ainsi, dans le planning, en y reportant les couleurs correspondantes, on verra d’un seul coup d’œil ce que l’on travaille trop et/ou pas assez.

Le temps d’apprentissage idéal se situe entre 30 et 45 minutes. N’hésitez pas à rester sur ce rythme, en entrecoupant chaque période d’apprentissage par 5/10 minutes de pause.

Pour se mettre en confiance et dans une dynamique de réussite, on commence et on termine toujours la journée par une matière que l’on aime, dans laquelle on se sent à l’aise.

On privilégie le matin pour les matières que l’on trouve difficiles, car c’est le moment de la journée où notre cerveau est le plus en forme. Juste après le premier exercice qui nous met en confiance par exemple.

Chaque matin, on prend le temps de se souvenir de ce qu’on a appris la veille, en se brossant les dents ou en le racontant à quelqu’un par exemple.
Cette «réactivation» des acquis permet de développer la mémorisation à long terme.

Enfin, on apprend en faisant des jeux, des QCM, des devinettes, des exercices ludiques… car un cerveau qui apprend est avant tout un cerveau actif qui se questionne.

Pour retrouver les conseils de Joëlle Alarcon sur Facebook.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail