Décryptage

Les États-Unis, pays le plus touché par la pandémie de coronavirus

Audio 19:30
Des soldats affectés au Javits New York Medical Station effectuent des procédures d'enregistrement sur un patient atteint de coronavirus avec des travailleurs d'urgence locaux dans la baie médicale de l'établissement à New York City, États-Unis.
Des soldats affectés au Javits New York Medical Station effectuent des procédures d'enregistrement sur un patient atteint de coronavirus avec des travailleurs d'urgence locaux dans la baie médicale de l'établissement à New York City, États-Unis. Barry Riley/Handout via REUTERS

Décryptage se penche aujourd’hui sur le coronavirus aux États-Unis. Alors qu’il y a un mois seulement, le président en parlait comme d’une petite grippe et qu’il a longtemps minimisé ses conséquences, les États-Unis sont devenus le pays le plus touché par l’épidémie.

Publicité

Le coronavirus a tué près de 2 000 personnes pour la seule journée d’hier (7 avril 2020). Comment gérer cette crise ? Faut-il agir au niveau fédéral ou laisser les États maîtres de la réponse à apporter ? Que révèle l’épidémie de l’état du système de santé américain ? On en parle pendant les vingt prochaines minutes, avec mes invitées. Nous parlerons aussi des conséquences sociales et économiques alors qu’un plan d’urgence supplémentaire est en train d’être discuté au Congrès.

Invitées :
- Sarah Rozenblum, chercheuse en Santé publique et Sciences politiques à l’Université du Michigan
- Christine Zumello, professeur des Universités en Civilisation américaine à l'Université Sorbonne nouvelle - Paris 3 et vice-présidente de l'Institut des Amériques (pour l'Amérique du Nord).

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail