Accéder au contenu principal
En sol majeur

Gérard Haddad, le divin divan

Audio 48:30
Gérard Haddad.
Gérard Haddad. @ Vincent Fournier
Par : Yasmine Chouaki
50 mn

Ce qui peut arriver de mieux à un être humain, ce sont les dégâts de son existence. Mon invité, amoureux de Lacan, n’aurait pas dit mieux. Et les dégâts comme les pépites de la vie, ça le connaît, Gérard Haddad...

Publicité

Sa quête de vérité le mènera sur les terres africaines en tant qu’ingénieur agronome, puis sur le chemin tortueux de la vie psychique en tant que psychanalyste. Mais,  finalement toujours sur la route nécessaire d’un dialogue judéo-arabe. Auteur de nombreux livres, nous nous arrêterons sur deux d’entre eux : Le jour où Lacan m’a adopté et Le silence des prophètes. Né juif tunisien, aujourd’hui français, Gérard Haddad s’empare du divin divan pour analyser le silence tragique des intellectuels juifs français face au problème palestinien. Au moment où se prépare l’annexion par Israël de la Cisjordanie, ce livre nous parle de façon brûlante, nous disant par exemple que le sort que des juifs font aux palestiniens, quels que soient les torts des deux parties, est indigne de notre héritage prophétique...

Les choix musicaux de Gérard Haddad

Puccini Vissi d'arte

John Coltrane Say it, over and over again

Ravel Daphnis et chloé et le lever du jour

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.