Accéder au contenu principal
Fréquence Asie

«Big brother» chinois: un modèle pour l’Asie?

Audio 03:30
Surveillance des scanners thermiques qui détectent les températures des passagers lors du contrôle de sécurité à l'intérieur de la gare de Hankou à Wuhan, dans la province du Hubei, en Chine, le 21 janvier 2020.
Surveillance des scanners thermiques qui détectent les températures des passagers lors du contrôle de sécurité à l'intérieur de la gare de Hankou à Wuhan, dans la province du Hubei, en Chine, le 21 janvier 2020. China Daily via REUTERS

Au prétexte de la lutte contre le Covid-19, de nombreux pays ont mis en place des programmes de surveillance de masse au détriment de la protection de la vie privée et des libertés des citoyens.

Publicité

Dans son dernier rapport, le cabinet de consultant en risques britannique Verisk Maplecroft constate des dérives importantes dans de nombreux pays asiatiques et met en garde contre le risque que ces pratiques deviennent permanentes une fois la pandémie terminée. Entretien avec Sofia Nazalya, auteure du rapport et analyste de Verisk Maplecroft à Singapour.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.