Entre mythe et réalité, qui était le commandant Massoud ?

Audio 19:30
La vallée du Panshir a résisté aux forces soviétiques dans les années 1980 et aux talibans dans les années 1990 sous la direction d'Ahmad Shah Massoud.
La vallée du Panshir a résisté aux forces soviétiques dans les années 1980 et aux talibans dans les années 1990 sous la direction d'Ahmad Shah Massoud. Shah MARAI AFP/File

Il y a 20 ans, le 9 septembre 2001, Ahmad Shah Massoud était assassiné en Afghanistan. La mort de celui qu'on surnomme le « Lion du Panshir » déclenche alors une onde de choc dans le pays et dans le reste du monde, notamment en Occident où il était très populaire. Le commandant Massoud s'est forgé une réputation de brillant chef de guerre dans les années 1980. Mais il a aussi activement participé, dans les années 1990, à la guerre civile qui a détruit une partie de Kaboul, une des périodes les plus noires de la vie des habitants de la capitale.

Publicité

Entre mythe et réalité, qui était vraiment Ahmad Shah Massoud ? Et que reste-t-il de son héritage, à l'heure où les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan et revendiquent la victoire complète sur la vallée du Panshir ?

Décryptage avec :

Olivier Weber, grand reporter et écrivain, auteur de "Massoud, le rebelle assassiné", paru le 1er septembre, aux éditions de L'aube.

Jean-Luc Racine, chercheur à l'Asia centre, directeur de recherche émérite au CNRS.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI