Fréquence Asie

Économie, finances, ressources naturelles… La mainmise des militaires birmans sur les richesses du pays

Audio 03:28
Des militaires en position devant la Banque centrale de Birmanie, le 15 février 2021 à Rangoun.
Des militaires en position devant la Banque centrale de Birmanie, le 15 février 2021 à Rangoun. © AFP/Sai Aung Main

Selon certains observateurs, le coup d’État en Birmanie contre un gouvernement démocratiquement élu était prévisible. En cause : les gigantesques intérêts économiques et financiers de l’armée, qu’il fallait à tout prix préserver.

Publicité

Il y a tout juste un mois, la Birmanie est retombée sous le joug des généraux. Depuis le putsch du 1er février, le pays vit au rythme des manifestations géantes et d’une répression meurtrière qui a fait jusqu’ici 4 victimes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail