Fréquence Asie

Le cauchemar sans fin des victimes de Fukushima

Audio 07:03
Cette photo aérienne prise le 24 mars 2011 montre les réacteurs 3 et 4 de la centrale nucléaire de Fukushima endommagés à la suite du tremblement de terre et du tsunami qui ont frappé la région le même jour. (Image d'illustration).
Cette photo aérienne prise le 24 mars 2011 montre les réacteurs 3 et 4 de la centrale nucléaire de Fukushima endommagés à la suite du tremblement de terre et du tsunami qui ont frappé la région le même jour. (Image d'illustration). © AFP/Handout

Les Japonais n'ont pas oublié ce jour néfaste du 11 mars 2011 lorsqu'un tremblement de terre, suivi d’un tsunami, ravageait les côtes de l’île de Honshu et provoquait l’explosion de trois réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima. Une tragédie qui se prolonge jusqu'à nos jours. Si le gouvernement veut enfin tourner la page, les victimes, elles, restent profondément bouleversées par le cauchemar nucléaire. À peine un tiers des 160 000 habitants évacués à l’époque ont fait le choix de retourner vivre à Fukushima. Entretien avec Cécile Asanuma-Brice, auteure du livre Fukushima, 10 ans après.

Publicité

 Fukushima, 10 ans après de Cécile Asanuma-Brice, aux Éditions de la Maison des sciences de l'homme.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail