Iran: une présidentielle verrouillée entre conservateurs

Audio 50:00
Le président iranien Hassan Rohani prononçant un discours à l'occasion de la Journée nationale de la technologie nucléaire iranienne, à Téhéran, le 10 avril 2021.
Le président iranien Hassan Rohani prononçant un discours à l'occasion de la Journée nationale de la technologie nucléaire iranienne, à Téhéran, le 10 avril 2021. © AFP / Iranian Presidency

Le 18 juin 2021, les Iraniens sont appelés à se rendre aux urnes pour élire un successeur à Hassan Rohani à la présidence de la République islamique d’Iran, à qui la Constitution interdit de briguer un 3ème mandat consécutif. L’élection se déroule dans un climat de mécontentement général face à la grave crise économique et sociale que traverse le pays. Depuis plusieurs mois, les autorités appellent à une participation massive alors que les rares projections disponibles laissent présager d’une très forte abstention après le taux record de 57%, enregistré lors des législatives de février 2020.

Publicité

Il faut dire que la motivation n’est pas forcément là après l’invalidation par le Conseil des gardiens de la Constitution de la candidature de plusieurs personnalités jugées insuffisamment loyales envers la République islamique. En Iran, le rôle du président est généralement faible mais cette fois le scrutin revêt une plus grande importance que le simple remplacement d’Hassan Rohani. Ainsi il s’avère décisif pour avoir un aperçu de l’avenir du pays.

 

Invités :

  • Marie Ladier-Fouladi, directrice de recherches à l’EHESS. « La République islamique d’Iran vue de l’intérieur » éditions du Croquant.
  • Azadeh Kian, professeure de Sociologie à l’Université de Paris. Directrice du Centre d’Enseignement, de documentation et de recherche pour les études féministes. « Femmes et pouvoir en Islam » Michalon 2020.
  • Pierre Razoux, directeur académique et de la recherche de l’Institut FMES.
  • Thierry Coville, économiste. Chercheur à l’Iris.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail