Accéder au contenu principal
Invité France

Affaire Duhamel: l’inceste, un phénomène qui reste encore tabou

Audio 06:31
Dans « La familia grande », Camille Kouchner accuse politologue Olivier Duhamel d'inceste.
Dans « La familia grande », Camille Kouchner accuse politologue Olivier Duhamel d'inceste. AFP - JOEL SAGET

Le politologue Olivier Duhamel est au cœur d'un scandale d'inceste. Il est accusé d'avoir abusé de son beau-fils alors qu'il était adolescent. C'est ce que révèle Camille Kouchner, la fille de l'ancien ministre Bernard Kouchner et la belle-fille d'Olivier Duhamel, dans un livre à paraître le 7 janvier. L'inceste reste-t-il tabou en France alors qu'un Français sur dix affirme en avoir été victime? Entretien avec Isabelle Aubry, présidente et fondatrice de l'association Face à l'inceste. 

Publicité

Dans La familia grande à paraître aux éditions du Seuil, Camille Kouchner, la fille de l'ancien ministre Bernard Kouchner raconte comment son frère jumeau a été sexuellement agressé par leur beau-père quand ils étaient adolescents.

« J'avais 14 ans, je savais et je n'ai rien dit », écrit Camille Kouchner, aujourd'hui juriste et âgée de 45 ans, au sujet des agressions sexuelles qu'aurait subies son frère jumeau pendant plusieurs années. Elle n'était pas la seule au courant. À partir de 2008, d'autres membres de cette famille d'intellectuels parisiens de renom et de leur entourage apprennent ce qui s'est passé. Certains coupent les ponts, beaucoup, y compris leur propre mère, trouvent des excuses à Olivier Duhamel. Tout le monde se tait pour éviter le scandale et personne ne dénonce le politologue.

Aujourd'hui, les faits sont prescrits, mais Camille Kouchner a quand même voulu que la vérité sur cet homme qui l'a en partie élevée, elle et ses frères, éclate. « Pourquoi aurait-il le droit de vivre hors de cette réalité quand, moi, elle me hante ? », explique-t-elle dans son livre La familia grande qu'elle a écrit avec l'accord de son frère.

Son père, Bernard Kouchner,  a salué son courage : « Un lourd secret qui pesait sur nous depuis trop longtemps a été heureusement levé », estime l'ancien ministre. Olivier Duhamel, lui, se refuse à tout commentaire et a décidé de démissionner de toutes ses fonctions. Il était président de la Fondation nationale des sciences politiques, mais aussi animateur sur la radio Europe 1 et chroniqueur sur LCI. Le procureur de Paris indique qu'une enquête pour viols et agressions sexuelles a été ouverte. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.