Invité France

Saturation des hôpitaux: « souffrance psychique de la population, un argument à examiner pour décider ou non d'un reconfinement »

Audio 06:20
Une infirmière fournit une assistance respiratoire à un patient sexagénaire malade du Covid-19, à l'hôpital de la Timone à Marseille, le 12 novembre 2020.
Une infirmière fournit une assistance respiratoire à un patient sexagénaire malade du Covid-19, à l'hôpital de la Timone à Marseille, le 12 novembre 2020. AP - Daniel Cole

En Île-de-France, un patient est admis en réanimation toutes les 12 minutes, a annoncé Olivier Véran, jeudi 11 mars lors de sa conférence de presse. Pour accueillir toujours plus de patients, les interventions chirurgicales sont déprogrammées, mais les hôpitaux demeurent saturés, ce qui nécessite un transfert de malades dans d'autres régions. Avec plus de 4 000 malades en réanimation, comment expliquer que le gouvernement ne confine pas ? 

Publicité

Réponse avec le Pr Frédéric Adnet, chef du service des urgences de l’hôpital Avicenne à Bobigny. directeur médical du SAMU de Seine-Saint-Denis, auteur de l'ouvrage Les fantassins de la République. Urgence Covid : un printemps en enfer (Flammarion).  

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail