Invité France

Les médias de Bolloré: «CNEWS donne le primat à la polémique populiste, c'est une recette qui marche»

Audio 06:49
Vincent Bolloré en 2016.
Vincent Bolloré en 2016. © AP Photo / Kamil Zihnioglu

Lundi 3 mai, pour la première fois, la chaîne conservatrice CNEWS de Vincent Bolloré est passée devant BFMTV avec une part d'audience de 2.7% contre 2.5%. Avec des têtes d'affiche comme Eric Zemmour, Pascal Praud, Elisabeth Lévy, la ligne éditoriale de droite ne fait aucun doute. Récemment, les journalistes du média indépendant Les jours ont annoncé le rapprochement d'Europe 1 chaîne de radio dont l'audience est au plus bas avec CNEWS.  Assiste-t-on à une droitisation du paysage médiatique ? Décryptage de Clara-Doïna Schmelck, journaliste, philosophe des médias.

Publicité

Clara-Doïna Schmelck est l'autrice de Les métiers du futur (Editions First)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail