Invité international

Ex-agent du régime syrien condamné: «Une première victoire historique pour les victimes»

Audio 06:12
La juge Anne Kerber (c) se tient debout avant de remettre le verdict à l'accusé syrien Eyad A. dans la salle d'audience à Coblence, en Allemagne, le 24 février 2021.
La juge Anne Kerber (c) se tient debout avant de remettre le verdict à l'accusé syrien Eyad A. dans la salle d'audience à Coblence, en Allemagne, le 24 février 2021. REUTERS - POOL

La justice allemande a condamné, ce mercredi, un ancien membre des services de renseignement syrien à quatre ans et demi de prison pour « complicité de crimes contre l'humanité ». Eyad Al-Gharib est le premier des deux accusés qui comparaissent depuis le 23 avril devant la Haute Cour régionale de Coblence à recevoir sa sentence. C'est la première fois dans le monde qu'un tribunal se prononce sur un dossier lié à la répression brutale et sanglante par Damas des manifestations pour la liberté organisées dans le cadre des « printemps arabes ». Les explications de Clémence Bectarte, avocate, coordinatrice du groupe d'action judiciaire de la FIDH ainsi que pour des ONG et des victimes syriennes impliquées dans ces procédures en cours en Europe.