Livre international

«La mafia japonaise n’est ni archaïque, ni anachronique dans un Japon moderne»

Audio 08:01
Couverture du livre «L’empire des Yakuza. Pègre et nationalisme au Japon».
Couverture du livre «L’empire des Yakuza. Pègre et nationalisme au Japon». © Editions Le Cavalier bleu

Lorsque l’on parle du crime organisé au Japon, s’impose à l’esprit la figure emblématique du yakuza, un mafieux entièrement tatoué, la phalange coupée, qui revendique un code d'honneur. Philippe Pelletier leur consacre un ouvrage L’empire des Yakuza. Pègre et nationalisme au Japon, aux éditions Le Cavalier bleu.

Publicité

Il y analyse les liens entre la mafia, le nationalisme et l’extrême droite japonaise, ainsi que les raisons de la perpétuation de cette structure qui pourrait sembler anachronique dans un Japon démocratique, industrialisé et technologique. Philippe Pelletier spécialiste du Japon et professeur de géographie à l’Université Lyon 2, s’entretient avec Sylvie Noël.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail