Ça va ça va le monde

[En intégral] Souleymane Bah (Guinée): «La Cargaison»

Audio 48:29
Les comédiens Vincent Minne, Serge Yerone Koto et Nadège Ouedraogo, lors des lectures de «La Cargaison», de Souleymane Bah.
Les comédiens Vincent Minne, Serge Yerone Koto et Nadège Ouedraogo, lors des lectures de «La Cargaison», de Souleymane Bah. © Pascal Gely

Une cargaison de morts erre dans la ville. À son bord, les victimes d’une répression policière aveugle. Écrite après les manifestations sanglantes d’octobre 2019 à Conakry, cette pièce polyphonique donne la parole aux cadavres, au corbillard, mais aussi aux balles pour dire l’absurdité de la mort de masse. Une écriture sans concession, tantôt violente et désespérée, tantôt lyrique où la tragédie a le premier et le dernier mot : ça rafale, ça s’affale, ça mord, ça meurt ! 

Publicité

Prix RFI Théâtre 2020*

Lu par les comédiens Serge Yéroné Koto, Vincent Minne, Nadège Ouedraogo. 

Création sonore : Pierre-Alexandre Lampert.

 

La vidéo (l'intégrale)

 

 

Souleymane Bah

Journaliste, citoyen politiquement engagé, Souleymane Bah dit être entré dans l’écriture théâtrale par effraction. Son premier texte Danse avec le Diable (lu dans le cycle RFI 2019) date de 2015 et dénonce déjà la folie des régimes politiques où toute démocratie est confisquée. Exilé en France depuis fin 2016, il poursuit son travail d’auteur avec Jamais deux sans proie, Diata, puis avec La Cargaison couronnée par le Prix RFI Théâtre 2020*. Accompagné par l’Atelier des artistes en exil, et bénéficiant de nombreuses résidences liées à la bourse NORA et au prix RFI, Souleymane Bah poursuit son exploration de l’absurdité du monde avec la trilogie consacrée à la violence que l'homme est capable d'infliger pour conquérir ou confisquer le pouvoir. Il a créé sa pièce Danse avec le Diable, Sur la pelouse d'Hakim Bah, Les châteaux de la ruelle de Bilia Bah et mis en scène plusieurs textes de Koffi Kwahulé. La Cargaison sera créée en 2022 aux Zébrures d’automne à Limoges dans une mise en scène de l’auteur.

*Prix organisé en partenariat avec l’Institut français, l’Institut français à Saint-Louis du Sénégal, la SACD, Les Francophonies – Des écritures à la scène, Théâtre Ouvert et le CDN de Normandie-Rouen.

 

Ça va ça va le monde !

Le cycle est coordonné par Pascal Paradou, adjoint à la directrice de RFI en charge des opérations culturelles et de la Francophonie, et dirigé par le metteur en scène Armel Roussel dont la compagnie (e)utopia participe à la production avec le soutien de Wallonie Bruxelles International. Il bénéficie aussi du soutien de la SACD, dans le cadre de son action culturelle radiophonique et de l’Institut Français.

 

Diaporama

Mise en ondes

Présentation : Pascal Paradou.

Réalisation et prise de son : Jérémie Besset et Thibault Baduel.

Coordination technique : Benjamin Avayou.

Mise en ligne

Rédaction et coordination sur rfi.fr : Siegfried Forster (avec la collaboration de Sonia Borelva).

Photos : Pascal Gély.

Vidéos : Dominique Fiant, Romain Ferré, Leo Bernard, Christophe Valette.

 

Pour écouter les autres lectures de « Ça va, ça va le monde ! » ⇒ cliquez ici 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail