Accéder au contenu principal
Éco d'ici éco d'ailleurs

Dis l’Afrique, c’est loin l’autosuffisance en riz ?

Audio 48:30
Un agriculteur dans sa rizière en Côte d'Ivoire.
Un agriculteur dans sa rizière en Côte d'Ivoire. ISSOUF SANOGO/AFP

Douze ans après la crise alimentaire de 2008 qui avait provoqué des émeutes de la faim en Afrique, la consommation de riz sur le continent continue d’augmenter. Mais, la production locale ne suit pas et les importations explosent. La crise du Covid-19 et le réchauffement climatique viennent compliquer la situation.

Publicité

Dans un communiqué du début de ce mois de novembre 2020, l'organisation des Nations-unies pour l'alimentation et l'agriculture et le Programme alimentaire mondial alertent conjointement sur les risques de famine qui menacent de nouveau au Burkina-Faso, au nord-est du Nigeria et au Soudan du Sud. Plus généralement, avertissent ces deux organisations, les taux d'insécurité alimentaire aiguë atteignent de nouveaux sommets à l'échelle mondiale. Les causes de ces phénomènes sont bien connues : les violences politiques, les crises économiques liées au coronavirus.

Le moment est donc venu de se demander si l'Afrique qui avait été l'une des principales victimes de la crise alimentaire de 2008-2009 a pris les mesures pour se protéger de la répétition d'une telle situation. Et en particulier, si la riziculture ouest-africaine produit assez de petites graines pour répondre à la demande des consommateurs. Quatre invités répondent à cette question :

- Njack Kane, président de la société Intervalle et directeur des relations extérieures de la fondation John Kufuor. Dans une autre vie, vous étiez trader en riz à Genève. 

- Nadjirou Sall, agriculteur. Il produit du riz et des produits maraîchers et élève des bovins et des caprins dans la vallée du fleuve Sénégal. Il préside la principale plateforme paysanne sénégalaise, le CNCR. Il est également secrétaire général du ROPPA, le réseau des organisations paysannes et de producteurs d'Afrique de l'Ouest.

- Étienne Duveiller, directeur de la recherche pour le développement au sein de l'organisation Africa Rice. Africa Rice est une association intergouvernementale qui regroupe 28 pays africains. C'est un centre de recherche rizicole dont le but est de contribuer à la sécurité alimentaire, de lutter contre la pauvreté en améliorant d'abord le niveau de vie des producteurs africains de riz.

- Patricio Mendez del Villar, économiste au CIRAD, le centre de recherche agronomique pour le développement, basé à Montpellier. Patricio Mendez del Villar publie tous les mois un baromètre de ce marché qui contribue à nourrir la base de données Osiriz dont il est l'animateur. 

 


Il est parfois difficile de trouver des riz produits localement chez les commerçants africains. Exemple à Ouagadougou avec ce reportage signé Yaya Boudani.

Reportage à Ouagadougou

Au Sénégal, le président Macky Sall avait annoncé l’autosuffisance rizicole pour 2017. Mais, on n’y est toujours pas. Un reportage de Théa Ollivier à Dakar.

Reportage à Dakar

Au Nigeria, depuis son élection en 2015, le président Muhammadu Buhari a fait de la promotion de l'agriculture, un des éléments-clé de son discours. Il souhaite que le pays puisse se passer des importations de riz. Pour ce faire, il a fermé les frontières avec les pays voisins pour tarir les importations de riz. De l'autre, les petits paysans peuvent emprunter directement auprès de la Banque Centrale. C'est important puisque, au Nigeria, deux actifs sur trois sont agriculteurs. Dans l'Etat de Benue, à l'est du Nigeria, les producteurs de riz sont nombreux, et Liza Fabian est allée à leur rencontre pour ce reportage.

Reportage à Benue

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.