Grand reportage

En Irlande du Nord, un Brexit «allégé» au goût amer

Audio 19:30
Marche du Bloody Sunday à Londonderry, le 2 février 2020.
Marche du Bloody Sunday à Londonderry, le 2 février 2020. RFI/Béatrice Leveillé

L’accord de Boris Johnson qui place la frontière avec l’Union européenne en mer d’Irlande a déchainé la colère des protestants. Loyalistes et unionistes se sentent lâchés par les Britanniques. Les catholiques républicains hostiles au Brexit restent inquiets mais ils voient dans cet accord un prélude à la réunification de l’île.

Publicité

En Irlande du Nord, un Brexit « allégé » au goût amer, un grand reportage de Béatrice Leveillé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail