Accéder au contenu principal
Autour de la question

Quelles nouvelles de notre Préhistoire ?

Audio 48:30
Samantha Brunel examinant un crâne dans le laboratoire de haut confinement de l’Institut Jacques Monod (CNRS/Université de Paris).
Samantha Brunel examinant un crâne dans le laboratoire de haut confinement de l’Institut Jacques Monod (CNRS/Université de Paris). © Eva-Maria Geigl et Thierry Grange, Institut Jacques Monod (CNR

Quelles nouvelles de notre Préhistoire ? Comment la paléogénétique (l’étude de l’ADN ancien) nous révèle une humanité toujours plus buissonnante ? Quelles traces avons-nous gardées de tous ces métissages ?

Publicité

Remontons le temps sur les traces ADN de nos ancêtres ! Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises, car c’est une vraie révolution paléo-génomique qui est en marche et nous révèle une humanité toujours buissonnante et toujours plus métissée : un véritable meeting pot dont nous avons gardé les traces ! Mais comment, à partir d’un minuscule fragment de phalange ou d’un morceau de dent et en faisant parler cet ADN ancien, les palogénéticiens parviennent-ils à reconstituer cette foisonnante préhistoire de notre/de nos humanité/s ? Quelles traces subsistent en nous de tous ces autres humains et de tous nos métissages ?

AvecJean-Jacques Hublin, paléoanthropologue et professeur au Collège de France pour ses dernières découvertes : la nouvelle datation des plus anciens vestiges d’Homo Sapiens en Europe témoigne d’une transition culturelle précoce en Europe, antérieure à 450 000 ans... Le communiqué de presse du Collège de France : ici
etEva-Maria Geigl, paléogénéticienne (Institut Jacques Monod) qui nous parlera des deux vagues d’immigration qu’a connue la France pendant la préhistoire... Le communiqué de presse du CNRS :ici.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.