Invité Afrique

Burkina Faso: «Les actions des groupes terroristes sont allées crescendo depuis 5 ans»

Audio 05:06
Le chef de l'opposition Zephirin Diabré lors d'un meeting à Ouagadougou le 29 septembre 2018.
Le chef de l'opposition Zephirin Diabré lors d'un meeting à Ouagadougou le 29 septembre 2018. AFP PHOTO/Olympia De Maismont

Après le pouvoir, la parole à l’opposition burkinabè ce mardi matin. Lundi 13 juillet, vous avez peut-etre pu entendre Clément Sawadogo, premier vice-président du MPP et ancien ministre de la Sécurité, qui défendait le bilan du président Roch Marc Christian Kaboré investi candidat de son parti en vue de la présidentielle du 22 novembre. Un bilan que critique Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition et lui aussi candidat de son parti l’UPC.