Priorité santé

Chirurgie cardiaque de l’enfant

Audio 48:30
Les malformations cardiaques sont les malformations les plus fréquentes chez l’enfant.
Les malformations cardiaques sont les malformations les plus fréquentes chez l’enfant. iStock / jhorrocks

Les malformations cardiaques sont les malformations les plus fréquentes chez l’enfant. D’origine congénitale ou infectieuse, ces malformations peuvent, selon leur degré de sévérité, être opérées. Une malformation non soignée peut être source de handicap ou même s’avérer mortelle. Grâce à l’action de certaines associations, il est possible d’opérer en France, des enfants qui ne peuvent pas être soignés dans leur pays, faute de moyens financiers ou d’équipements médicaux adaptés. Ils sont alors hébergés par des familles d’accueil bénévoles, avant et après l’intervention chirurgicale.

Publicité

Quelles techniques de pointe sont utilisées pour la chirurgie cardiaque en pédiatrie ? Comment mener ces opérations délicates ? Quelle prise en charge pour les enfants venus d’ailleurs ?

  • Pr Olivier Baron, chef de service de Chirurgie des cardiopathies congénitales et pédiatriques au CHU de Nantes, responsable de l'antenne nantaise de l’association « La Chaîne de l'Espoir » et chirurgien référent pour les programmes de chirurgie cardiaque de l’association
  • Pr Mamadou Bocary Diarra, cardiologue, directeur de l’Hôpital Mère-Enfant «Le Luxembourg», à Bamako au Mali.
  • Dr Adama Sawadogo, chirurgien cardiovasculaire au CHU de Tengandogo à Ouagadougou.
  • Clothilde Legrand, famille d’accueil depuis 13 ans, au sein de «La Chaîne de l’Espoir».
  • Vasline M’Bayao Moulawe, opérée d’une cardiopathie à 12 ans en 2011 en France, grâce à l’association «La Chaîne de l'Espoir», étudiante en 2ème année de médecine à l'Université de Brazzaville, au Congo.
  • Pr Alain Deloche, chirurgien cardiaque, fondateur de l’association «La Chaîne de l'Espoir»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail