Aujourd'hui l'économie

Coronavirus: au Kenya, le tourisme est à la peine

Audio 03:35
Le Parc National de Nairobi (la ville est au fond) est l'un des rares endroits où le tourisme a pu continuer malgré l'épidémie de Covid-19.
Le Parc National de Nairobi (la ville est au fond) est l'un des rares endroits où le tourisme a pu continuer malgré l'épidémie de Covid-19. RFI/Sébastien Németh

Lions, éléphants, safaris, des mots qui résonnent dès qu’on évoque le Kenya et son tourisme. C'est de fait l'un des plus visités d’Afrique et le secteur est crucial pour son économie. Sauf que l’épidémie de Covid-19 et les restrictions prises par le gouvernement ont violemment frappé l’activité. Fin mars, toutes les liaisons aériennes internationales ont été mises à l’arrêt. Nairobi et plusieurs régions ont été placés en confinement partiel pendant plusieurs mois, sans compter l’instauration d’un couvre-feu. Les acteurs du tourisme souffrent et ont dû s’adapter pour survivre.