Accéder au contenu principal
Littérature sans frontières

Pour saluer Jean Giono

Audio 29:00
Couverture de la Pléiade «Jean Giono».
Couverture de la Pléiade «Jean Giono». © Gallimard

Disparu il y a 50 ans, en octobre 1970, l’écrivain français Jean Giono, l'auteur du célèbre roman «Le hussard sur le toit», est à l'honneur d'un volume spécial publié dans la bibliothèque de la Pléiade. Intitulé «Un roi sans divertissement et autres romans» chez Gallimard, ce coffret est préfacé par notre invité Denis Labouret.

Publicité
Denis Labouret, préfacier des oeuvres de Jean Giono
Denis Labouret, préfacier des oeuvres de Jean Giono ©RFI/Fanny Renard

«Si j'invente des personnages et si j'écris, c'est tout simplement parce que je suis aux prises avec la grande malédiction de l'univers, à laquelle personne ne fait jamais attention : l'ennui.» À en croire Giono, l'écriture n'aurait été pour lui qu'un divertissement. Non pas un simple jeu, entendons-le bien, mais le moyen de n'être plus «l'homme plein de misères», dont parle Pascal. Et de devenir l'une des voix narratives les plus fortes de l'histoire de la littérature." (Présentation des éditions Gallimard).

Le volume, préfacé par Denis Labouret, contient «Colline - Le Chant du monde - Pour saluer Melville - Un roi sans divertissement - Mort d'un personnage - Faust au village - Le Moulin de Pologne - L'Homme qui plantait des arbres - Ennemonde et autres caractères - L'Iris de Suse.»

Autres références citées également :

Couverture du livre de Emmanuelle Lambert
Couverture du livre de Emmanuelle Lambert ©Stock
Couverture du Cahier de l'Herne
Couverture du Cahier de l'Herne ©L'Herne

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.