Accéder au contenu principal
Littérature sans frontières

Sabyl Ghoussoub, allers et retours à Beyrouth

Audio 29:00
Sabyl Ghoussoub, écrivain et photographe, en studio à RFI (septembre 2020).
Sabyl Ghoussoub, écrivain et photographe, en studio à RFI (septembre 2020). ©RFI/Fanny Renard

Né à Paris en 1988, dans une famille libanaise, Sabyl Ghoussoub, directeur du Festival du film libanais à Beyrouth de 2011 à 2015, commissaire de l’exposition « C’est Beyrouth » à l’Institut des Cultures d’Islam de Paris, est aussi écrivain. Il vient de publier son deuxième roman intitulé Beyrouth entre parenthèses aux éditions de l'Antilope.

Publicité
Couverture du nouveau roman de Sabyl Ghoussoub
Couverture du nouveau roman de Sabyl Ghoussoub ©L'Antilope

« Il est défendu à un citoyen libanais de se rendre en Israël. Mais le narrateur, un jeune photographe franco-libanais, décide d’enfreindre la loi de son pays et ne pas suivre l’avis de sa famille. Arrivé à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, il subit un interrogatoire de plusieurs heures. Les questions fusent et se répètent. "Comment s’appelle votre mère ? Comment s’appelle votre père ? Comment s’appelle votre grand-père ? Comment vous appelez-vous ?" Des questions qui reviennent comme une berceuse et qui voudraient obliger le narrateur à se définir de manière définitive. Lui qui avait pensé faire ce voyage pour mettre de côté sa part libanaise, mettre Beyrouth entre parenthèses… »
(Présentation du roman par les éditions de l'Antilope)

Site internet de l'auteur ici.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.