Accéder au contenu principal
Invité France

Rachat de Tiffany: «LVMH veut renégocier les termes de l’accord»

Audio 06:45
Le patron du groupe LVMH, le milliardaire français Bernard Arnault.
Le patron du groupe LVMH, le milliardaire français Bernard Arnault. REUTERS/Christian Hartmann
Par : Florent Guignard
8 mn

Coup de tonnerre dans le luxe. La plus grosse acquisition de l’histoire de LVMH, qui devait racheter l'américain Tiffany, ne se réalisera sans doute pas, selon le numéro un mondial du secteur. Le groupe français de luxe détenu et présidé par Bernard Arnault explique « ne pas être en mesure de réaliser cette opération » en cours depuis le 24 novembre 2019. En réaction, le joaillier américain a annoncé avoir saisi la justice du Delaware pour forcer LVMH à conclure la transaction initialement convenue. Le décryptage de Grégory Vanel, expert de la politique économique internationale des États-Unis et professeur à Grenoble École de management. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.