Accéder au contenu principal
Décryptage

Brexit: à quoi joue Boris Johnson

Audio 19:30
Le Premier ministre britannique Boris Johnson, le 1er septembre 2020, à Londres.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson, le 1er septembre 2020, à Londres. REUTERS/Toby Melville/Pool
Par : Loïc Bussieres
21 mn

Pour ceux qui s'interrogeaient encore, non, la traduction française du mot "Brexit" n'est pas "long fleuve tranquille".

Publicité

 

 

 

De fait, rien n'est vraiment simple depuis 2016, et la décision britannique de tourner le dos à Bruxelles. Le résultat du référendum continue de diviser Outre-Manche. Il a entraîné deux déménagements au 10 Downing St. Trois reports dans le calendrier initial. Et 4 ans après, les négociations entre Union Européenne et Royaume-Uni tiennent plus du bras de fer que de l'entente cordiale entre futurs-ex.

Illustration, ce dernier coup de menton de Boris Johnson, la semaine dernière, à quelques jours d'une reprise des discussions avec Bruxelles. Le Premier ministre dégaine un projet de loi qui remet en cause le protocole de sortie de l'Union... qu'il avait pourtant lui-même signé.

Les députés britanniques entamaient, ce lundi, l'examen du texte.
Des parlementaires dont certains s'interrogent, au même titre que les négociateurs européens. Et c'est le scénario d'un No Deal qui se dessine avec de plus en plus d'insistance.

 

 

 

Nos invités :
- Emmanuelle Saulnier-Cassia, professeure de droit public à l’Université Paris Saclay, spécialiste du Brexit
- Georgina Whright, analyste Brexit et des affaires européennes à l’Institute for government à Londres.

 

 

 

 

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.