Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Congo-Brazzaville: la violence urbaine orchestrée par les «bébés noirs» inquiète la population

Audio 02:17
Une vue de Brazzaville la capitale congolaise (image d'illustration).
Une vue de Brazzaville la capitale congolaise (image d'illustration). Getty Images

Avec son million et demi d’habitants, la ville de Brazzaville n’échappe pas aux phénomènes de violences urbaines. Les agressions commises par les gangs, communément appelés « bébés noirs », qui opèrent avec des armes blanches gagnent du terrain dans les quartiers périphériques. Ces gangs sont réprimés par une police loin d’en venir à bout. La société civile propose des solutions à long terme, allant au-delà de la répression.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.