Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Fatoumata Diawara et Abderrahmane Sissako, un chœur africain bat au Théâtre du Châtelet

Audio 48:30
Le Vol du Boli se joue au théâtre du Châtelet les 7, 8 et 9 octobre 2020.
Le Vol du Boli se joue au théâtre du Châtelet les 7, 8 et 9 octobre 2020. Crédits : Hélène Pambrun

La chanteuse Fatoumata Diawara et le cinéaste Abderrahmane Sissako présentent, au Théâtre du Châtelet, un opéra contemporain qui met en musique les relations complexes entre l'Europe et l'Afrique.

Publicité

Fatoumata Diawara est l’une des plus grandes voix d’Afrique. Chanteuse, autrice et compositrice, elle est aussi comédienne. Elle met toute l’étendue de son talent et de ses émotions au service d’un spectacle qui sera bientôt à l’affiche du Théâtre du Châtelet à Paris : «Le Vol du Boli». La musique est signée Damon Albarn, la figure de proue de Gorillaz et Blur, cheville ouvrière du collectif «Africa Express». Le livret et la mise en scène est l'oeuvre d'Abderrahmane Sissako, cinéaste mauritanien de l’inoubliable «Timbuktu», film aux 7 Césars en 2015. «Le Vol du Boli» est un opéra contemporain qui, par le biais de la musique, de la chanson, du cinéma et de l'art dramatique nous conte la relation complexe et si souvent cruelle entre l’Afrique et l’Europe. «Le Vol du Boli» est à applaudir au Théâtre du Châtelet à Paris les 7, 8 et 9 octobre 2020.

ReportageJeudi 1er octobre, au Théâtre de la Cité Internationale, à Paris, s’est ouvert la 15ème édition du festival « La voix est libre ». A l’affiche : Co-Lapsus. « une collision fertile » entre les textes – souvent inédits - de l’écrivain français Alain Damasio et le « savoir-frères » d’artistes venus du cirque, de la danse, de la transe et des musiques libres. Un reportage d’Hortense Volle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.