Accéder au contenu principal
Invité international

Demande des «Five Eyes»: «Les messageries cryptées sont prises entre le marteau et l'enclume»

Audio 05:46
L'application Telegram est notamment concernée par la demande des «Five Eyes».
L'application Telegram est notamment concernée par la demande des «Five Eyes». REUTERS/Dado Ruvic

Les pays formant l'alliance dite des « Five Eyes » ont plaidé dimanche pour que les entreprises de la Tech installent des voies d'accès, dans les applications cryptées, pour permettre à la police d'y accéder en cas de besoin. Des policiers se plaignent régulièrement, à travers le monde, des difficultés posées par le cryptage aux enquêtes criminelles. Les défenseurs de la vie privée arguent eux que permettre aux policiers d'accéder aux communications d'un utilisateur peut par exemple mettre en danger des militants pro-démocratie. Le décryptage de Julien Rossi, maitre de conférences à l'Université catholique de l'Ouest et chercheur au laboratoire Costech de l'université de technologie de Compiègne.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.