Accéder au contenu principal
Décryptage

Nigeria: une contestation inédite

Audio 19:30
Des manifestants dans les rues de Lagos, la capitale économique du Nigeria, le 20 octobre 2020.
Des manifestants dans les rues de Lagos, la capitale économique du Nigeria, le 20 octobre 2020. AP Photo/Sunday Alamba
Par : Romain Auzouy
21 mn

Depuis deux semaines, le pays le plus peuplé d’Afrique est secoué par des manifestations initiées contre les violences policières, qui ont mué en une mobilisation inédite contre le régime et la mauvaise gouvernance.

Publicité

La situation s’est brutalement tendue mardi (20 octobre 2020) après que les forces de sécurité ont tiré, à balles réelles, sur des manifestants rassemblés pacifiquement sur un péage de Lagos, faisant 12 morts, selon Amnesty International. La mobilisation continue et des incidents sont signalés. La Communauté internationale appelle au calme. Jusqu’où ira ce mouvement porté par la jeunesse et omniprésent sur les réseaux sociaux ? Que peut faire un exécutif jusque-là très silencieux ? Les organisations internationales doivent-elles s'emparer du dossier ?

Invité :
Émile Guitard, chargée de recherche au CNRS au sein du laboratoire Prodig, anthropologue (ses travaux portent sur les villes africaines dont Lagos et Ibadan au Nigéria, pays dans lequel elle a été pendant 4 ans chercheure à l'Institut Français de Recherche en Afrique, IFRA Nigeria).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.