Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Le quotidien dans les quartiers militarisés de Conakry

Audio 02:25
Dans le quartier Bambeto, à Conakry, un barrage a été érigé par les habitants (photo du 28 octobre 2020).
Dans le quartier Bambeto, à Conakry, un barrage a été érigé par les habitants (photo du 28 octobre 2020). RFI/Charlotte Idrac

En Guinée, les activités reprennent très progressivement en périphérie de Conakry, particulièrement touchées par les violences qui ont suivi l’élection présidentielle du 18 octobre. La Commission électorale a proclamé le président sortant Alpha Condé vainqueur dès le premier tour. Une victoire contestée par son principal opposant Cellou Dalein Diallo. Officiellement, 21 personnes ont été tuées lors des manifestations qui ont suivi le vote, une trentaine selon l’opposition. L’armée a été déployée en renfort pour assurer le maintien de l’ordre. Durant plusieurs jours, certains quartiers ont été bouclés par les forces de défense et de sécurité, leurs habitants coupés du monde.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.