Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Les premiers déçus du Brexit

Audio 19:30
Le Royaume-Uni est sorti de l'Union européenne depuis trois jours maintenant. Bilan sur les premières déceptions.
Le Royaume-Uni est sorti de l'Union européenne depuis trois jours maintenant. Bilan sur les premières déceptions. © Tolga Akmen AFP
Par : Frédérique Lebel
22 mn

Et déjà l’heure des premiers comptes, après le Brexit et la sortie effective du Royaume Uni de l’Union Européenne.

Publicité

Pour les jeunes Britanniques, le traité a un goût amer. En 2016, lors du référendum, 70% des 18-24 ans voulaient rester au sein de l’UE, les voilà désormais exclus du programme d’échange Erasmus +.

Certes, le gouvernement britannique veut instaurer un nouveau programme, intitulé Alan Thuring du nom du célèbre mathématicien, mais il n'aura sans doute pas la force de frappe d'Erasmus, car il s’agit avant tout pour Londres de dépenser moins que pour le programme Européen. Reportage de Marie Billon.

Et en Irlande du Nord, qui fait partie du Royaume-Uni, 650 étudiants étaient allés passer un semestre ou deux d’études en Europe l’an dernier. Grâce au soutien de la République d’Irlande, les jeunes pourront toujours partir. Les explications d’Émeline Vin à Dublin.

La confusion des Brexpats

On les appelle les Brexpats, ces Britanniques qui sont allés vivre dans un autre pays européen. Des retraités mais aussi des actifs. L’Espagne compte le plus grand nombre de Brexpats en Europe : 1,3 millions. Et ils sont inquiets, car aux côtés du Brexit, Londres a aussi instauré le 1er janvier un système d’immigration à point, qui pourrait entrainer un certain nombre de difficultés pour les conjoints ou compagnons espagnols de ces Britanniques. Reportage à Barcelone signé Elise Gazengel.

L’armée, grande déçue

Et si ce Brexit, entraine forcément une perte économique, culturelle, les dégâts se feront aussi sentir dans le domaine de la coopération militaire. Le Royaume-Uni, deuxième puissance militaire après la France, représente un tiers des capacités de défense de l’Union européenne, soit une composante essentielle pour assurer la sécurité du continent, Franck Alexandre.

Les aéroports au point mort

Retour de vacances pour les plus chanceux. Mais la pandémie impacte durement le trafic aérien. Les aéroports réclament donc des aides de l’Union Européenne. C’est le reportage de Myriam Baele de la RTBF à l’aéroport de Charleroi, au sud de Bruxelles.

La chronique de Vincent Théval

Et on termine cette émission en musique pour un voyage dans les embruns européens d’une Bretagne française. Avec Jens Lekman, « Wedding in Finistère ».

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.