Accents d'Europe

Quand la forêt reprend ses droits

Audio 19:30
La forêt de Bialowieza, en Pologne.
La forêt de Bialowieza, en Pologne. © Kacper Pempel/REUTERS

Promenade en forêt aujourd’hui dans Accents d’Europe. Une forêt qui est en train de renaître et même de se réensauvager, nous disent nos deux invités aujourd’hui, Gilbert Cochet et Béatrice Kremer Cochet.

Publicité

Ils publient chez Actes Sud «l’Europe réensauvagée, vers un nouveau monde», formidable manifeste optimiste en ces temps où l’on cultive plutôt le pessimisme écologique.

Avant toute chose, il faut rappeler qu’il y a 10 000 ans, l’Europe était recouverte à 80% de forêt vierge…

Mais tout n’est pas perdu, en raison de la difficulté à accéder à certains terrains, nos deux naturalistes estiment que 30 millions d’hectares à l’horizon 2030 reviendront à la forêt.

Il reste peu de forêts primaires en Europe, c’est-à-dire des forêts qui n’ont pas été exploitées par l’homme. Le grand exemple, c’est la forêt de Bialowieza à cheval sur la Pologne et la Biélorussie. Une forêt qui date de milliers d’années, qui abrite aussi des troupeaux de bisons, et qui est protégée par l’Unesco et l’Union européenne. Mais, le gouvernement conservateur polonais a autorisé des coupes très décriées par les écologistes, dans une forêt où le souvenir de la déforestation de 2016 reste fort. C’est le reportage de notre correspondante Sarah Bakaloglou.

Faut-il interdire l’accès de l’homme ou, en tout cas, terriblement limiter son intrusion dans certaines forêts qui restent sauvages, c’est le pari qu’ont fait, dans les Balkans, les autorités de Bosnie-Herzégovine pour la forêt de Perućica, au sud-ouest du pays. Simon Rico.

Pour Gilbert Cochet, Béatrice Kremer Cochet, une forêt qui reprend ses droits, c’est une forêt qui abrite à nouveau des espèces sauvages, des ours, des loups, des bisons… Il faut, cette fois, une politique active de l’homme.

On va se projeter encore un peu plus loin vers le futur, avec ce vaste projet du botaniste Francis Hallée, celui de recréer une forêt primaire au cœur de l’Europe. Un projet cher aussi à nos deux invités.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail