Atelier des médias

Pourquoi les newsletters font leur grand retour dans la diffusion de l'information

Audio 21:59
Et si le moment était venu de lire les newsletters que l'on reçoit ?
Et si le moment était venu de lire les newsletters que l'on reçoit ? © Carol Yepes / Getty images

Les infolettres – ou newsletters – redeviennent tendance. Certaines, rédigées avec soin, sont de véritables petits médias avec une ligne éditoriale et même un modèle économique. Pendant 20 minutes, L'Atelier des médias décortique les raisons de ce retour en grâce.

Publicité

Les newsletters ont un temps pu paraître particulièrement envahissantes. Vous avez sans doute eu un jour une messagerie électronique débordante de ces courriels envoyés régulièrement que vous aviez (ou pas) choisi de recevoir.

Mais avec l’explosion de l’utilisation des réseaux sociaux, l’usage des infolettres s’est réduit, notamment pour la diffusion de l’information. Les médias ont choisi de livrer leurs contenus et leur stratégie de diffusion aux plateformes comme le monstre Facebook. Du coup, ils ont souvent mis en pause le développement d’autres canaux de distribution de leurs informations, et notamment les newsletters donc. Elles étaient souvent automatiques, calquées sur la page d’accueil ou telle page de rubrique.

Mais depuis quelques années, médias et journalistes se sont remis à croire aux bienfaits des newsletters. En les rédigeant avec soin, elles pouvaient finalement être lues, avoir un impact... et même faire vivre leur auteur ou autrice.

C'est ce sujet que Colin Gruel, jusqu'il y a peu en contrat d'apprentissage à l'Atelier des médias de RFI, a choisi de traiter pour son mémoire de fin d'études. Nous en avons fait une synthèse dans cette émission conversationnelle où l'on diffuse des extraits d'entretiens avec plusieurs acteurs du monde des newsletters : Jean Abbiateci (fondateur de Bulletin), Cyril Petit (directeur adjoint de la rédaction du JDD), Lucie Ronfaut (#Règle30 de Numerama) et Lauren Boudard (TechTrash et Courriel).

Il est question de Time To Sign Off, de Quartz, de Brief.Me, de ce que font le New York Times ou Le Figaro ou encore des très fortes similitudes entre ce retour des newsletters et l’émergence du podcast.

En fin d'émission, Colin recommande trois newsletters coups de cœur : Vert.eco, Teknolojia et Lesbien Raisonnable. Steven cite la newsletter médias de Datagif.fr et le débrief média de l’ESJ Pro par Cyril Frank.

L'Atelier des médias est disponible à l’écoute sur toutes les plateformes de podcast : Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Podcast Addict, Castbox, Google Podcasts ou toute autre application en utilisant le flux RSS.

Si vous aimez cette émission, donnez-lui 5 étoiles sur les applications d’écoute de podcasts pour qu'elle soit visible et donc encore plus écoutée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail